Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été une enfant souriante, joyeuse, créative.
Petite, j’écrivais des poèmes que je lisais à ma mère assise aux pieds de son lit quand papa, lui, travaillait la nuit pour que nous manquions de rien.
Des poèmes d’amour qui lui était souvent adressés.
Je me cachais pour lui dire je t’aime, car je devenais en grandissant trop pudique pour le lui dire dans les yeux.
Encore aujourd’hui, dire je t’aime à mes parents est difficile, bien plus que de leur montrer.
J’ai grandis et compris que cette pudeur est transgénérationnelle.

L’amour, ce n’est pas toujours facile à dire.

Mais qu’est ce qui est le plus difficile ? Ne pas savoir dire « je t’aime » ou ne pas se savoir aimé(e) ?
Je n’ai jamais souffert de ne pas l’avoir souvent entendu, car je sais au fond de moi que je ne manque pas d’amour. Les gestes, les preuves s’impriment dans la chair et ont plus de poids, de valeurs pour moi que les mots.
Et croyez moi, je n’ai pas toujours été la petite fille sage, joyeuse qui écrit de jolis poèmes 😉 J’ai ensuite écrit mon adolescence avec quelques belles conneries !
J’ai ouvert mon cœur à d’autres personnes, un cœur parfois abimé mais qui ne cesse jamais d’aimer.

L’amour triomphe de tout.

Il nous faut aimer quelqu’un, quelque chose pour être heureux.
Un amoureux, un parent, un frère, un enfant, un chien, une poule, voyager, cuisiner, le chocolat (mais pas trop 😉), son voisin, ou qui sais je encore.
Je suis certaine que vous aimez tous, d’une manière singulière, parfois timidement. Que personnes ne peut affirmer qu’il ne peut aimer. Ne pas vouloir ou savoir, oui. Ne pas pouvoir, non.
Même après avoir vécu l’histoire la plus douloureuse, il est encore possible.

Aujourd’hui, nous célébrons l’amour ❤️

C’est le jour « prévu » dans le calendrier pour offrir un présent, un mot, une fleur, une caresse, une douceur à cette personne si cher à votre cœur.
Certains d’entre vous ne déroge pas à cette date, ou certains la célèbre pour la première fois, d’autres ne feront rien de différent. Libre à chacun.

Je vous invite aujourd’hui à vous tourner vers l’amour. A ouvrir grand votre cœur, à vous aimer vous, à profiter de ce qui est déjà.
Il y a chaque jour à porté de main quelque chose qui nous rend heureux.
Réfléchissez !
Je viens d’entendre le chant des oiseaux, n’est ce pas un joli cadeau ?
On peut offrir et recevoir chaque minute, chaque jour. L’amour se trouve partout. Ne cherchez pas plus que ça, c’est là sous vos yeux, ouvrez les juste un peu plus grand ou portez des lunettes, il est peut être temps 😉